Les grandes dates dans l’histoire de la SETI

1947

J.-F. ROBERT quitte la Société TRINDEL où il est ingénieur en chef.

Il crée la SA SETI, Société d’Etudes et de Travaux Industriels. Il est secondé par Madame ROBERT Marie-Louise, son épouse, qui assure le secrétariat (jusqu’en juillet 1967).

1973

Le 16 janvier, entrée de Régis LABRUYERE dans l’entreprise.

Le chiffre d’affaires est de 1 450 kF pour 17 salariés.

1980

Le 5 septembre, décès de J.-F. ROBERT.

Louis, son fils, alors industriel à ARGENTEUIL [95], lui succède.

La SETI réalise un chiffre d’affaires de 1 850 kF, et compte 14 salariés.

Son activité se divise en deux secteurs:

  • réseaux aériens HTA/BTA
  • Entretien de l’éclairage public [15 communes]

 

Le personnel est compétent et son savoir-faire est reconnu, mais les moyens de production sont « vieillissants ».

Louis Robert décide d’améliorer et de renforcer le matériel. Les premiers camions, grue, benne, nacelle, pelle Poclain, bien que d’occasion, vont contribuer à rassurer la clientèle et motiver
le personnel.

Parallèlement, Régis Labruyère est missionné pour développer l’activité, surtout en éclairage public, réseau souterrain et France Télécom.

1985 – 1994

Le 21 septembre 1985 , entrée de Frédéric Moroy.

En 1992, Louis Robert prend sa retraite d’industriel et s’installe à la SETI où il décide de gérer, entre autre, le parc matériel.

1997

Le 13 décembre, la SICAE de SOISSONS devient le nouvel actionnaire majoritaire de la SETI.

Régis LABRUYERE est nommé directeur.

La SETI réalise un chiffre d’affaires de 7 500 kF et compte 14 salariés. Elle assure l’entretien de l’éclairage public de 38 communes et usines, mais l’outil de travail reste vieillissant et inadapté pour partie.

Une intense restructuration est mise en place :

Réhabilitation des locaux,
Rajeunissement du parc véhicule,
Mise en place de CAO/DAO
Changement de logo, etc…

1998

En Octobre, la Direction décide d’engager l’entreprise dans une démarche qualité de niveau 3, en vue d’une certification ISO 9000.

1999

Le capital social est porté à 400 000 €.
Le chiffre d’affaires atteint 9 200 kF.
Le nombre de salariés est passé à 17.

2002

La SETI est certifiée ISO9001 version 2000.
Le nombre de salariés est passé à 19.

2004

Après l’arrêt de l’activité de la société SQ-BTP, la SETI acquiert une partie du matériel et embauche une équipe(6 personnes)de cette société.
Jean Farez devient Conducteur de Travaux de cette nouvelle équipe
La SETI se diversifie à cette occasion dans les réseaux de gaz et de télécommunication.
Le chiffre d’affaires atteint 2640 k.Euro
Le nombre de salariés est passé à 26.

2008

La SICAE (actionnaire majoritaire de la SETI), fournisseur d’électricité, souhaite développer une activité Energies Renouvelables au sein de son groupe et choisit la SETI pour son implantation.
En septembre 2008, Romain FAREZ rentre dans la société pour mettre en place cette nouvelle activité.

2010

Toujours dans un souci d’amélioration continue, la SETI se lance dans une démarche Qualité Sécurité Environnement, elle réalise son Bilan Carbone fin 2009 et obtient les certifications ISO 9001 version 2008, OHSAS 18001 et SME Niveau 2 en 2010.
L’effectif de l’entreprise est de 31 personnes.

2011

La SETI est certifié ISO 14001 en début d’année.
Elle quitte le 5 avenue Victor HUGO pour prendre possession de ses nouveaux locaux au 21 Boulevard de l’Europe le 17 Aout.

Elle en profite pour modifier son logo.

 

 

 

 

 

 

2016

Au 1er janvier, Romain FAREZ est nommé Directeur en remplacement de Régis LABRUYERE qui fait valoir ses droits à la retraite. Le chiffre d’affaires de l’entreprise est de 4 032 K€ et l’effectif de 34 personnes.

Les certifications ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001 sont renouvelées.